Préparer son budget à la venue d’un enfant

budget à la venue d'un enfant
Il arrive à ceux et celles qui ont l’intention de fonder une famille de se demander comment ils vont arriver à financer la vie de famille. Le budget soigneusement élaboré avec lequel ils vivent en ce moment sera forcément désuet avec l’arrivée de bébé. Les couches, la garderie et ces petites chaussures si mignonnes coûtent chers. Peut-on se les permettre? Voici combien va coûter bébé au cours de sa première année de vie.

Saviez-vous que la comparaison des taux en ligne peut vous faire économiser temps et argent? Comparez les taux hypothécaires et les taux de cartes de crédit seulement chez RateSupermarket.ca – vous trouverez les meilleurs taux qui reflètent mieux votre style de vie ainsi que vos besoins actuelles.

Nouveau bébé, nouvelles dépenses

Le tout nouveau bout de chou va occasionner de nouvelles dépenses. Voici ce qu’il faut mettre de côté dès maintenant si on veut minimiser le choc une fois que bébé sera là.

Les couches: Il faut compter environ 72 $ par mois pour les couches jetables, environ la même somme pour adhérer à un service de couches. L’enfant devrait porter des couches jusqu’à l’âge de trois ans. Le coût diminuera progressivement à mesure qu’il adoptera le pot et les pull-up.

Pour économiser : Acheter des couches sans-nom pour le jour et des couches de meilleure qualité pour la nuit, le moment où un produit plus fiable est très apprécié.

Alimentation: Les coûts supplémentaires sont nuls les six premiers mois pour celles qui allaitent. Le lait spécialisé coûte environ 100 $ par mois. Après six mois, bébé commencera à manger des aliments solides.

Pour économiser : Faire ses propres purées de légumes et de fruits pour nourrir bébé.

Le matériel de base: Les bébés ont besoin de beaucoup de choses, ou du moins les parents trouvent la vie plus facile quand ils disposent d’une foule d’articles pour les aider à s’occuper de leur enfant. Il faut d’abord investir dans une poussette de bonne qualité compacte et légère pour faciliter les déplacements. Un porte-bébé, un siège de voiture, un appareil d’exercice et des jouets s’ajouteront à la liste. Il faut compter 2000 $ ou plus pour l’achat de ces articles au cours des trois premières années de bébé.

Pour économiser: On peut les acheter dans les magasins de jouets d’occasion. Acheter un siège d’auto qui se transforme en siège d’appoint. Déterminer par avance ce dont on a besoin et demander ces articles en cadeau.

Frais de santé: Même avec l’assurance-médicaments, on doit inévitablement débourser pour des instruments comme un thermomètre pour bébé et un humidificateur. L’eau contre les coliques, l’acétaminophène pour bébés et le gel pour la dentition ne feront probablement pas éclater un budget, mais il faut compter au moins 20 $ par mois pour ses petits achats supplémentaires.

Pour économiser : Acheter des articles sans-nom. Emporter une quantité suffisante de médicaments en voyage pour éviter de devoir payer trop cher une fois à l’étranger.

Les vêtements: Les bébés grandissent vite et leurs vêtements deviennent trop serrés avant qu’on ait le temps de s’en rendre compte. On peut facilement dépenser des centaines de dollars au cours de la première année de bébé en salopettes et en combinaisons de ski.

Pour économiser : Même si bébé n’est pas encore né, il est recommandé de trouver un parent qui a un enfant d’un an plus âgé et du même sexe, et de lui demander de passer quelques vêtements. A condition que ces enfants demeurent d’une taille proportionnellement semblable pour un certain temps, cette relation permettra d’économiser des centaines de dollars par an. On peut aussi demander aux grands-parents et aux amis qui aiment acheter des vêtements de les acheter d’une taille plus grande. De cette manière on peut en obtenir un usage maximal.

Gardiennage: Si les deux parents sont au travail, la garde d’enfants devient l’une des plus grosses dépenses. Le gardiennage à temps plein peut coûter jusqu’à 1500 $ par mois, selon l’endroit où on habite. La garde d’un enfant d’âge scolaire après les heures de classe coûte au bas mot 500 $ par mois, sans compter les camps d’été.

Pour économiser : Le gardiennage à temps partiel et les garderies en coop coûtent moins chers et pourrait s’avérer un bon choix combiné à un travail à temps partiel ou jumelé aux gardiennage par des membres de la famille. Un service de garde de qualité vaut par ailleurs chaque dollar.

Les coûts indirects

La vie change lorsqu’on devient parent. Il faut réaliser qu’une plus grande partie de son temps doit désormais être consacrée à l’enfant. Il est possible qu’un parent ne soit plus en mesure de passer autant d’heures supplémentaires au bureau, les tâches ménagères et les rénovations peuvent devenir plus difficiles, nécessitant parfois l’embauche d’autres personnes pour les accomplir à sa place.

De plus, les enfants nécessitent de l’espace et il est possible qu’on ait à emménager dans un espace plus grand. Aller voir un film ou sortir dîner nécessite une gardienne, ce qui ajoute au coût de la sortie, idem pour les heures de travail supplémentaires.

Les economies

Avec des enfants, pas besoin de sortir autant et, par conséquent, la portion divertissements du budget rétrécie. La location d’un film, une bouteille de vin suffisent parfois au week-end. Ça permet d’économiser des centaines de dollars en restaurant, billets de cinéma, taxis et frais de stationnements.

Il est certes plus coûteux d’emmener les enfants au zoo ou dans les foires, mais beaucoup de choses qu’on fait avec des enfants sont gratuites. Jouer dans le parc, aller à la piscine locale et juste jouer dans la cour ou dans le salon permettent de passer des heures de qualité qui ont une réelle valeur et
occasionnent peu de dépenses.

Autres sujets aussi lié à cet article

Économies et Investissements / Épargner pour les études / Finances Personnelles

Laisser un commentaire