Pas de jour de mai pour les taux hypothécaires printaniers

les taux hypothécaires printaniers

Des rendements obligataires stables et les doutes de la banque centrale conduisent à une stabilité pour les options de taux fixes et variables

Le mois de mai amènera des fleurs – mais il n’y aura pas d’augmentations en vue dans le coût canadien d’emprunt. Des rendements obligataires stables et un marché compétitif du printemps a abouti dans un statu quo pour les taux fixes hypothécaires pour le court terme. Les taux hypothécaires variables par contre ne devraient pas changer jusqu’en 2016 puisque les exportations et inflation restent sous les prévisions de la Banque du Canada.

Taux Hypothécaires Fixes: Inchangés

La saison occupée du printemps est en plein essor ce qui influencera les prêteurs à rester compétitif avec leur taux tandis que les acheteurs canadiens happent les maisons en masse. Ceci est supporté par la stabilité dans les rendements obligataires du gouvernement qui n’ont pas fluctué assez pour justifier une pression à la hausse sur les taux hypothécaires fixes dans le court terme.

Taux hypothécaires Variables: Inchangés

Les taux d’intérêt centraux  n’augmenteront pas avant 2016 selon le dirigeant de la Banque du Canada  Stephen Poloz. Des activités d’exportations plus basses que prévues et une compétition intense dans la vente au détail  continue de réduire la croissance de l’inflation, un pré-requis pour une augmentation potentielle dans les taux. Une baisse dans les taux n’est pas susceptible d’avoir lieu non plus comme la Banque du Canada croit que le crédit est abordable – le niveau de la dette des ménages continue d’augmenter au milieu de ces coûts d’emprunt accessibles.

Les membres du Groupe des Experts pour ce mois-ci:

  • Ron Butler, Courtier Hypothécaire, Verico Butler Mortgage
  • Will Dunning, Économiste en chef, CAAMP; Président, Will Dunning Inc.
  • Dan Eisner, MBA. AMP. Président, True North Mortgage
  • Dr. Ian Lee, Program Directeur, Sprott School of Business, Carleton University
  • Kelvin Mangaroo, Président, RateSupermarket.ca

Cet article est aussi disponible en Anglais

Autres sujets aussi lié à cet article

À propos des Hypothèques / Acheter une Maison

Laisser un commentaire