Les Fiducies de placement immobilier (FPI)

Les Fiducies de placement immobilier (FPI)
Le prix des biens immobiliers n’a cessé de grimper au cours des 20 dernières années. Malgré les difficultés qui ont frappé le marché américain, les prix demeurent stables et continuent de grimper au Canada, alors que la demande augmente et que l’offre diminue. Au cours des quatre dernières années le prix des maisons a augmenté de 25% contrairement aux États-Unis où il a chuté de plus de 27%.

L’augmentation des prix touche également les propriétés commerciales. La valeur des édifices que sont les centres commerciaux, les épiceries et les grands magasins a également augmentée. Ce contexte a incité certains commerçants comme Loblaw et Canadian Tire, à placer leurs actifs immobiliers dans des Fiducies de placement immobilier, afin d’offrir davantage de choix à leurs investisseurs et d’obtenir des liquidités supplémentaires. À ce chapitre, les FPI sont avantageuses sous plusieurs aspects.

Les FPI

Une FPI se transige en bourse et tire ses revenus de l’immobilier. Lorsqu’un commerçant transfert des biens immobiliers dans une fiducie, ils se transforment en capital FPI. Ça revient à dire que ce commerçant investit dans ses propriétés. Les revenus de la FPI sont alors générés principalement par les loyers perçus pour la location de ces immeubles.

Quand elles ont été lancées aux États-Unis dans les années 60, les FPI étaient considérées comme un investissement compliqué. Les temps ont bien changé. C’est un investissement facilement accessible, efficace d’un point de vue fiscal qui s’avère un excellent véhicule pour un placement à long terme.

Autres avantages

Les FPI jouissent d’un statut fiscal particulier et offrent habituellement des rendements élevés. Ils constituent une manière flexible d’investir dans l’immobilier. Après la crise de 2008, les investisseurs cherchaient des placements sûrs. Les FPI leur offrent une sécurité du revenu grâce aux loyers perçus et à l’augmentation de la valeur des propriétés. Contrairement à une société par actions, les Fiducies de placement immobilier sont moins vulnérables aux pertes rapides que provoquent généralement les mauvaises nouvelles économiques.

La fiscalité

Les FPI bénéficient d’un traitement fiscal favorable, qui est encore plus attrayant depuis 2006, au moment ou le gouvernement fédéral a revu les règles fiscales pour maximiser ses recettes. Il a soustrait les FPI à ces règles dans le but d’encourager le développement immobilier et l’investissement. Une FPI qui tire la majeure partie de ses revenus de l’immobilier, se qualifie pour un régime d’impôts différés. Les FPI ne sont pas soumises aux règles de l’impôt des grandes sociétés (IGS) ni à celles de l’impôt sur le capital.

Investir dans une FPI

Les renseignements qui suivent ne sont valables que pour les actions FPI détenues à l’intérieur d’un compte enregistré de type CELI, REER ou REEE. Les fiducies de placement immobilier offrent aussi certains avantages fiscaux pour les particuliers. Mieux vaut consulter un professionnel pour s’assurer que les FPI, conçues pour les placements à long terme, conviennent à notre situation particulière.

Il existe un certain nombre de fiducies de placement immobilier au Canada dont Canadian Tire, Loblaw et La Baie. L’intérêt des commerçants pour ce type de véhicule financier devrait se maintenir tant que la valeur des propriétés va continuer à augmenter, créant ainsi des occasions uniques pour les investisseurs.

Cet article est aussi disponible en Anglais

Autres sujets aussi lié à cet article

Économies et Investissements / Hypothèques / Nouvelles Hypothécaire

Laisser un commentaire