Leçons de finances personnelles

finances personnellesNos enfants apprennent la chimie, les mathématiques et la littérature à l’école. Mais pour ce qui est des finances personnelles, rien, néant. En cette matière, les enfants sont laissés à eux-mêmes. Avec un ratio endettement/revenu qui atteint de nouveaux sommets et une carence d’épargne devenue chronique, il est clair que de nombreux Canadiens vivent au-dessus de leurs moyens et c’est probablement dû à de mauvaises habitudes acquises tôt dans la vie.

Il n’est jamais trop tôt pour découvrir les avantages à valeur ajoutée de la comparaison des taux… non seulement il peut économiser votre temps précieux, il vous permet également de faire des économies significatives.

Où s’informer

Si l’école ne stimule pas l’intérêt à investir, qui le fera? Selon une récente étude de la Banque Scotia, 17 % des adultes avouent qu’ils ont commencé à investir suite aux conseils de papa et de maman. En terme d’importance, ce type de conseils parentaux arrive au deuxième rang, derrière ceux qui concernent l’intégration au marché du travail à 39%.

Sans tabou

Que ses descendants soient enfants, adolescents ou dans la vingtaine, il existe plusieurs façons de les aider à partir du bon pied dans le domaine financier. La planification financière ne doit pas se faire en secret à la maison. Bien qu’on n’ait pas à divulguer tous les détails de ses finances, il est bon d’impliquer les enfants dans les discussions qui concernent le budget familial. Pour leur enseigner la valeur d’un dollar, rien ne vaut l’exercice qui consiste à établir une stratégie financière avec eux. C’est l’occasion rêvée de démontrer par l’exemple, qu’en épargnant 200 $ supplémentaires chaque mois, la famille pourra se permettre un voyage en Europe l’été prochain. Que ce soit à table ou au salon, tous les lieus sont propices à discuter de finances personnelles et à préparer les enfants à gérer leurs propres finances.

Les initiés

L’étude Scotia révèle que de nombreux adultes regrettent ne pas avoir appris plus tôt. En réponse à la question «Si vous pouviez changer quelque chose à vos finances personnelles, que serait-ce?», 44 % des répondants âgées de plus de 55 ans ont répondus « avoir commencé à investir plus tôt dans la vie. » Qu’il s’agisse d’un adolescent ayant un emploi à temps partiel ou d’un diplômé qui épargne pour acheter sa première maison, un bon départ repose sur une stratégie d’épargne soigneusement planifiée.

Leçons à retenir

Bien qu’il n’existe aucune garantie que son enfant sera le prochain Donald Trump, il n’est jamais trop tôt pour l’encourager à penser argent. Il est recommandé de l’inciter à établir des objectifs financiers à court, moyen et long terme. La mise en place d’objectifs est une excellente façon de développer une stratégie au lieu de se contenter d’espérer que les choses aillent pour le mieux.

Distinguer les besoins réels des désirs est une autre étape importante de la planification. Bien qu’il soit agréable d’acheter les derniers gadgets high-tech, il est important d’enseigner aux enfants à prioriser. L’argent dépensé pour les vacances de luxe et les restos n’est pas disponible pour l’épargne-retraite. Il est aussi important de se garder de quoi bien vivre. On peut facilement atteindre cet objectif en ayant recours au prélèvement automatique. L’argent placé dans un CELI, dans un REER ou dans un compte d’épargne à intérêt élevé, est un bon moyen d’atteindre ses objectifs financiers.

Un suivi pour rester en piste

On ne sait jamais combien on dépense à moins d’en assurer le suivi. Savoir combien on dépense est essentiel. En sachant par exemple qu’on dépense plus de 400 $ par mois au restaurant, il est beaucoup plus facile de corriger le tir et de mettre une partie de cette somme en épargne. Il est important de définir ses propres critères et d’évaluer ses progrès sur une base régulière. Sans stratégie financière, la vie peut se comparer à l’exploration d’un nouveau pays sans plan routier. On peut toujours s’y retrouver, mais ça risque d’être beaucoup plus long.

Cet article est aussi disponible en Anglais

Autres sujets aussi lié à cet article

Emprunter de L'argent / Finances Personnelles / Nouvelles Finances Personnelles

Laisser un commentaire