Confier sa déclaration de revenus à un professionnel

Is it time to hire a tax pro for your taxes?
Peu de temps après avoir obtenu un baccalauréat es arts en journalisme, je me suis rendu compte qu’il n’est pas facile de trouver un emploi à temps plein dans ce domaine. Qui plus est, nous étions en récession. J’ai donc décidé de me lancer comme rédacteur en chef à la pige. Cette année-là, j’ai gagné 8 500,00 $. Faire ma déclaration de revenus fut un jeu d’enfants. Heureusement, l’année suivante mon revenu a augmenté, ce qui est le cas chaque année depuis.
Je compris assez rapidement que si je voulais avoir une idée précise de l’état de mes revenus et arriver à distinguer les dépenses légitimes des dépenses non déductibles, j’aurais besoin d’une aide professionnelle. J’ai donc eu recours à un expert-comptable. Voici un petit guide pour vous aider à déterminer si et quand vous aurez besoin des conseils d’un professionnel en matière fiscale.

Le faire soi-même

Une personne vivant seule ayant un emploi à temps plein et un salaire régulier versé de façon bi-mensuel et dont les impôts sur le revenu, les contributions au RPC et les autres déductions sont retenues à la source, devrait être capable de produire elle-même sa déclaration de revenus. Bien que les formulaires peuvent paraître intimidants, les contribuables qui n’ont que quelques éléments à déduire comme des cotisations REER et des dons de charité, peuvent utiliser un processus assez simple. Les logiciels reconnus par l’Agence de revenus du Canada , offrent la plupart du temps de judicieux conseils concernant des déductions auxquelles on a droit en plus de proposer un remboursement jusqu’à un mois plus tôt que si on envoie sa déclaration par la poste.

La chose va de soi pour les travailleurs autonomes

Les travailleur autonomes qui touchent un salaire de subsistance ou qui font mieux, ont certainement avantage à confier leur déclaration à un professionnel. Il les aidera à calculer la juste proportion des factures de services publics, d’impôts fonciers et de frais d’entretien domestique qui sont déductibles pour tenir un bureau à domicile. Il établira aussi une liste des reçus à conserver pour pouvoir déduire des frais de voiture et identifiera un certain nombre de façons de réduire la somme d’impôts à payer à un niveau minimal auquel on aurait jamais pensé. Il m’en coûte environ 200 $ par année pour faire produire ma déclaration. Ces honoraires sont une dépense déductible.

Pour les propriétaire d’immeubles à revenus

Les propriétaires d’immeubles devraient aussi avoir recours aux services d’un comptable. Même ceux qui louent un appartement au sous-sol pour les aider à absorber leurs mensualités hypothécaire, doivent déclarer le loyer perçu comme source de revenu. À l’inverse, on peut déduire le coût des travaux de rénovation et une partie des frais de fonctionnement comme les services publics, l’impôt foncier, et même l’intérêt payé sur le prêt hypothécaire. On peut essayer de comprendre par soi-même, mais un comptable qui possède une expérience au niveau des propriétés locatives a une meilleure connaissances de ce qui est déductible et de ce qui ne l’est pas. Un comptable peut également aider à mieux comprendre les implications d’un gain en capital et en atténuer l’impact lors de la vente d’un immeuble locatif. Encore une fois, ces honoraires sont déductibles.

La zone grise

Aucune situation n’est pareille. Si vous êtes assez chanceux pour avoir un revenu stable et posséder des investissements qui rapportent, actions, titres en devises et CPG, il pourrait être sage de travailler avec un comptable pour gérer votre porte-feuille et prendre des décisions éclairées d’un point de vue fiscal.

Autres sujets aussi lié à cet article

Économies et Investissements / Gérer Votre Argent / Non classé / Nouvelles Économiques

Laisser un commentaire